Publicités
À La UneActualitésChronique du jour - AnalysesEconomieSocietéTout ce qui fait l'actu

Décès de Cheikh Béthio…Voici pourquoi l’èconomie sènègalaise perd un grand bailleur !!!!

Décédé le 7 mai dernier, Cheikh Béthio Thioune va laisser un grand vide chez ses disciples. Mais le Cheikh, qui avait pour habitude d’acheter un nombre incalculable de bétail pour les grandes manifestations des Mourides comme le Magal, va également manquer aux éleveurs du Djolof, ces partenaires privilégiés.

« A la veille de chaque grand événement religieux, le Cheikh venait au foirail de Dahra à bord d’un rutilant véhicule 4X4 avec quelques uns de ses disciples. Il marchandait par troupeau et non par détail. Une fois qu’il tombe d’accord avec les propriétaires d’animaux, il payait comptant. Nous avons perdu un grand bailleur, il achetait jusqu’à 500 têtes », a témoigné Aliou Diallo, un revendeur de bétail.

Pour le revendeur de bétail Amadou Baydi Sow, la disparition de Cheikh Béthio est une
grosse perte pour les éleveurs du Djoloff. « Beaucoup de jeunes pratiquaient l’embouche bovine à cause de lui, il achetait les troupeaux à bon prix, nous venons de perdre un grand partenaire. Sa mort va entraînerune grande perte dans le secteur de l’élevage
local »,dit-il dans des propos rapportés par Seneweb .

Ces éleveurs estiment qu’il sera difficile pour eux d’avoir un acquéreur de la trempe de Cheikh Bethio qui, de son vivant, s’est toujours approvisionné en b…ufs au foirail de Dahra.

Publicités
Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :