À La UneActualitésChronique du jour - AnalysesTout ce qui fait l'actu

Meurtres au Sénégal : Barbarie ou vice ?

Sommes-nous retournés à l’État de nature? Si l’habitude est une seconde nature, nous finissons tous par être anesthésiés, insensibilisés et nous nous sommes fait prisonniers d’un monde où l’Homme tend à disparaître.

Il est avalé par la barbarie dont l’œsophage est tapissé d’un suc digestif qui dissout toute capacité de raisonnement. Dans un pays où la circulation des armes blanches n’arrivent pas à être contrôlée promptement, le contrôle des armes à feu non plus, il ne peut y avoir de vie paisible ! La violence a pris une dimension incommensurable. Je me permets d’attirer l’attention sur le concept de la barbarie qui ne dépend pas de l’éducation et de la culture car l’histoire de l’humanité est pleine des exemples d’hommes cultivés qui se comportement comme des barbares. La fonction rationnelle de la raison et, par conséquent, son pouvoir, ne devraient jamais se séparer des valeurs, puisque la perte de l’une ou de l’autre, conduit à la perte du but de l’existence.

A LIRE AUSSI : Qui était Bineta Camara, la fille tuée à Tamba ? La police scientifique entre en scène

Ce monde a été fait par des hommes et sera défait par d’autres hommes si nous ne prenons pas garde de cette recrudescence des violences perpétrées un peu partout. On peut se souvenir encore du meurtre du môme natif de Touba Fallou Ba dont la vie lui a été ôté d’une atrocité indescriptible. De Mariama Sagna dont son seul tort est d’être une femme et Bineta Camara la dernière victime, la liste de crimes perpétrés sur de pauvres innocents, par ces temps-ci, est loin d’être exhaustive.

A LIRE AUSSI : Drame du quartier Hersent de Thiès….

 

Le niveau de la délinquance est en train de prendre des proportions inquiétantes. Certes, il incombe à l’État de prendre les devants mais tout le monde doit se dresser contre de telles pratiques. l’État doit jouer son rôle régalien en misant sur la prévention qui est d’ordre sécuritaire et autres. Malgré l’érection de plusieurs commissariats de police et de brigades de gendarmerie, seules des mesures correctrices sévères stopperont ces meurtres.

A LIRE AUSSI : Ouakam : Une dame retrouvée nue et morte, le corps en état de décomposition avancée

 

Pape Babacar Paye spécialiste des ressources humaines et de la communication

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Fermer
%d blogueurs aiment cette page :