Accueil Actualités Monsieur le Président Macky SALL : « Il ne vous reste que 1400 jours pour quitter le Pouvoir »

Monsieur le Président Macky SALL : « Il ne vous reste que 1400 jours pour quitter le Pouvoir »

10 min temps de lecture
0
0
3

Cette phrase loin d’un ultimatum est à la fois votre engagement, votre promesse mais mieux une vérité constitutionnelle. Il n’est pas question ici de soutenir la position de votre ambassadeur Sory KABA que vous venez de relever de ses fonctions suite à sa sortie médiatique portant sur la douloureuse question du mandat présidentiel en cours ce dimanche dans l’émission Grand Jury. Car vous avez le pouvoir de nommer aux responsabilités civiles et militaires. Je ne cherche pas non plus à installer le débat de votre succession ou votre successeur, cela ressort exclusivement de votre libre arbitre et conscience mais surtout de la volonté de votre formation politique. Ce débat ne concerne pas les autres sénégalais.

Toutefois, je trouve nécessaire de vous rappeler dans ce contexte tendu, et incertain ou vos partisans par leur démarche maladroite installent le doute dans l’esprit des sénégalais sur votre intention de partir en 2024, que ce peuple et sa jeunesse vous ont tout donné. Et que votre départ sera votre plus belle Victoire.

Il n’est pas utile de revenir sur votre parcours notamment vos débuts difficiles comme cadre à PETROSEN en passant par les positions les plus stratégiques jusqu’au perchoir de l’Assemblée Nationale, position où vous fûtes déchus mais à partir de laquelle la jeunesse Républicaine sans faire allusion à celle de l’APR a commencé à vous soutenir et à croire en votre leadership pour que vivement et définitivement les préoccupations des sénégalais, celles de sa jeunesse soient prises en compte par un leader JEUNE d’abord, COMPETENT et PATRIOTE.

C’est ainsi qu’a débuté cette belle rencontre entre le peuple sénégalais et vous-même qui après deux élections présidentielles, vous a accordé toute sa confiance. J’allais dire son Espoir, Espoir de voir une démocratie apaisée, Espoir pour une opposition plus impliquée dans le fonctionnement du Sénégal et de ses institutions, espoir pour une économie forte portée par un secteur privé dynamique, espoir pour une justice indépendante, espoir non-pas pour le plein-emploi car le Maroc, le Rwanda et l’Afrique du sud ne l’ont pas encore réussi mais celui de voir la jeunesse placée au cœur des politiques publiques sénégalaise.

Je peux continuer avec le mot « ESPOIR », car c’est est une disposition de l’esprit humain reposant sur l’attente d’une situation meilleure à celle existante. BREF l’Espoir de vivre dans un Sénégal meilleur et plus épanoui.
Malgré vos efforts qu’il faut saluer, après avoir changé de cap et de stratégie. Car vous nous avez vendu un « YONNU YOKUTTE » perfectionné plutard en « PSE ». Tout cet espoir est loin de devenir une réalité. Nous sommes toujours dans l’attente d’UN SENEGAL EMERGENT.

Alors laissez-moi vous dire, que ni des retrouvailles avec WADE, ni la formation d’une majorité élargie ou rassemblée, ni des séminaires de formation pour vos militants encore moins le débat sur une question déjà tranchée par vous-même et la constitution ne rendront le SENEGAL EMERGENT.

Votre opposition, et vos véritables adversaires sont : le temps, l’histoire et la postérité. La Postérité est l’unique juge sans reproche. Et celui qui ignore l’histoire est condamné à la revivre. Vous avez été élu pour premièrement régler à jamais notre triste et inoubliable Histoire avec ce problème de Mandat.

Vous avez 1400 jours pour accélérer la cadence de votre PSE, car même si vous êtes en mode « Fast Tract » le Sénégal est au ralenti, sa situation économique tendue, et sa jeunesse impatiente.
Vous n’avez que 1400 jours, pour transformer cet espoir en réalité, et que le Sénégal soit résolument un pays Emergent. Mais pour qu’un pays soit Emergent, il faut une démocratie et le respect de ses principes c’est-à-dire un mandat de 5 ans renouvelable une fois comme inscrit clairement dans la constitution.

Pour qu’un pays soit Emergent, il faut placer sa jeunesse au centre de vos préoccupations, avec plus de formation, d’éducation et de sensibilisation. Pour qu’un pays soit Emergent, il faut un secteur privé cadré et encadré pour ne pas dire privilégié, un système de santé performant, un tourisme dynamique confié à des professionnels, une agriculture développée, plus d’action que de parole, plus de production que d’importation, plus de décision immédiate que de théorie sur la vision.

Vous avez 1400 jours pour entrer dans l’histoire et la postérité par la grande porte, en laissant aux générations futures les bases et mécanismes d’un pays développé car aucun Chef d’Etat ne pourra lui SEUL régler toutes les préoccupations d’un pays. Interrogé les Présidents OBAMA, MANDELA, ou votre ami YAYI BONI.

Dans l’histoire du Sénégal, la page Macky SALL Chef d’Etat, sera bientôt définitivement tournée car c’est le principe de la démocratie, et de la vie en générale. Vous le rappeler peut-être une faute administrativement punie. Ce qui est attaquable. Mais jamais devant le TEMPS. SORY KABA n’a fait que rappeler ce que l’on sait déjà. Penser plutôt dans votre action politique aux générations futures, à l’histoire et à la postérité.

Mouhamed FALL AL Amine
Journaliste, Expert international en Communication

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Abdou Faye
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire

LIRE AUSSI

Drogue saisie au Port: Le couple allemand a quitté le Sénégal

Nouvelle révélation dans l'affaire de la drogue saisie au Port de Dakar. Le …