Accueil Sport Affaire Diack…Les manipulations du juge français

Affaire Diack…Les manipulations du juge français

5 min temps de lecture
0
0
13

C’est grave ce qui se passe au Sénégal. Un juge français qui peine à prouver ses charges contre des compatriotes sénégalais, recourt à la complicité de journalistes sénégalais pour accomplir sa basse besogne.

C’est l’histoire du Juge français Van Ruymbeke qui peine à inculper lamine Diack et son fils Massata  et qui utilise des journalistes Sénégalais du journal libération pour raconter des contrevérités sur l’affaire de corruption de l’IAAF.

Dans le quotidien libération de jour, il est écrit en titre : « l’associé de Massata dans black Tidings écroué »…

Mais ce qu’il faut savoir, c’est que Tan Tong Han, propriétaire de Black Tidings a été condamné pour une peine de prison de 7 jours qu’il va effectuer à partir du 20 Février 2019, pour avoir menti mais il n y a aucune autre charge criminelle, ni une accusation de corruption ou blanchiment d’argent.

Et xibaaru vous donne pour preuve que c’est une manipulation du juge Van Ruymbeke qui veut faire croire que Tan Tong Han a été écroué dans l’affaire Massata Diack. Voici le lien ci-dessous de l’article qui donne toutes les infos sur cette affaire de mensonge.

Pourquoi Ruymbeke manipule ?

Le juge Ruymbeke veut l’extradition de Massata Diack. Alors il doit transmettre son dossier à charge çà la justice sénégalaise. Mais son enquête piétine et il n’a aucune charge. Alors il ment avec la complicité de certains confrères au Sénégal qui partage des intérêts avec un cabinet de communication établi à Paris.

Pour ceux qui veulent comprendre tout sur le lien qui donne les infos sur l’arrestation pour mensonge de  Tan Tong, voici un petit résumé traduit en français…

https://www.tnp.sg/news/singapore/singaporean-admits-hiding-money-trail-linked-doping-scandal

Un homme d’affaires singapourien a admis qu’il avait été invité à mentir pour dissimuler une piste d’argent liée à l’une des plus grandes dissimulations de dopage d’athlétisme, impliquant l’une des plus grandes stars russes.

Tan Tong Han, propriétaire de Black Tidings, a admis devant un tribunal que M. Papa Massata Diack, fils du chef sportif mondial Lamine, recherché par Interpol, lui avait dit de donner une fausse histoire s’il était interrogé sur certaines transactions après Une nouvelle a été annoncée concernant un scandale de dopage dans l’athlétisme russe.

Hier, Tan, 36 ans, a été condamné à une semaine de prison pour avoir fourni de fausses informations à un agent du Bureau des enquêtes sur les pratiques de corruption (CPIB) qui enquêtait sur le flux de fonds entrant et sortant de Black Tidings.

Tan va commencer sa peine de prison le 20 février. Il a été autorisé à la différer à cause des vacances du Nouvel An chinois.

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Abdou Faye
Charger plus dans Sport
Comments are closed.

LIRE AUSSI

Barça : Luis Suárez raconte son incroyable but du talon

C'est certainement, déjà, l'un des buts de la saison. Samedi soir, le FC Barcelone s'est b…