Accueil Actualités Autopalpation des seins : les principales anomalies

Autopalpation des seins : les principales anomalies

5 min temps de lecture
Commentaires fermés sur Autopalpation des seins : les principales anomalies
0
32
Différentes anomalies peuvent apparaître au niveau d’un sein, lors de l’autopalpation ou lorsqu’on se regarde dans un miroir. Mais ce n’est pas forcément un signe de cancer. Vous sentez une grosseur dans le sein Une boule bien délimitée qui roule sous le doigt ? Il s’agit sans doute d’un adénofibrome, l’affection mammaire bénigne la plus courante, qui touche une femme sur dix, surtout entre 15 et 35 ans. Mais cela peut aussi être une autre maladie sans gravité : un kyste, une sorte de poche remplie de liquide ; un lipome, une boule de graisse sous la peau ; un adénome lactant, qui survient lors d’un allaitement. Ou, plus sérieux, une tumeur phyllode, une grosseur à risque d’évoluer vers un cancer, mais rare (1 % des tumeurs bénignes). Sur le même sujet Le kyste mammaire Ces autres maladies des seins qui ne sont pas des cancers • A savoir : en cas de cancer, la boule est souvent dure, avec des contours irréguliers et non mobiles. Vous ressentez une douleur dans les seins Une impression de tension ou de brûlure au niveau des deux seins, qui revient tous les mois, sans autre anomalie (comme une boule) : c’est probablement une mastodynie hormonale, une douleur mammaire qui apparaît de façon cyclique quelques jours avant les règles, en raison de la fluctuation des hormones féminines. Si la douleur concerne un seul sein, c’est peut-être un adénofibrome ou un kyste, des maladies bénignes. • A savoir : un cancer du sein est rarement douloureux. Mais il peut le devenir lorsqu’il progresse et atteint des structures proches, telles que la peau ou encore les muscles situés à proximité. Un liquide s’écoule du mamelon Une fuite de liquide verdâtre qui se produit au niveau d’un mamelon correspond généralement à un kyste. S’il s’agit d’un écoulement de lait survenant en dehors de tout allaitement, il est possible que cela reflète une maladie hypophysaire de la glande (sécrétion excessive de prolactine, une hormone impliquée dans la lactation, etc. ). • A savoir : s’il s’agit d’un cancer, l’écoulement est teinté de sang. Cependant, cela peut aussi refléter un papillome, une tumeur souvent bénigne qui se forme dans les conduits de lait. Impossible de trancher à l’œil nu, il faut consulter. La peau de votre sein est rouge et gonflée Votre sein est rouge, dur, gonflé, chaud et douloureux… C’est sans doute un abcès, lié à l’infection d’un canal mammaire par une bactérie, le staphylocoque doré. Surtout en cas de fièvre et de fatigue concomitantes. Il touche 1 % des femmes allaitantes. • A savoir : un cancerinflammatoire peut présenter les mêmes symptômes. Si ces signes ne passent pas sous antibiotiques, consultez rapidement. Idem en cas de rougeur au niveau du mamelon avec formation de croûte. Il peut s’agir d’un cancer particulier, la maladie de Paget du sein, qui touche surtout les femmes de plus de 40 ans. Ne ratez aucun article de Topsante.com en recevant directement une alerte via Messenger
Charger plus d'articles similaires
Charger plus de kormack
Charger plus dans Actualités
Comments are closed.

LIRE AUSSI

Cheikh Ahmadou Kara Mbacké lance le mouvement « Matlaboul Fawzeyni »

iGFM – (Dakar) – L’Ambassadeur international pour la paix, Cheikh Ahmado…