Accueil Actualités Ballonnements : comment utiliser le charbon végétal ?

Ballonnements : comment utiliser le charbon végétal ?

6 min temps de lecture
Commentaires fermés sur Ballonnements : comment utiliser le charbon végétal ?
0
72
Utilisé depuis peu par les cuisiniers pour la belle couleur noir ébène qu’il donne aux recettes, le charbon végétal est surtout prisé en médecine naturelle pour ses propriétés digestives et purifiantes. En cas de ballonnements ou de gastro, le charbon végétal activé fait des merveilles. Charbon végétal : qu’est-ce que c’est exactement ? Le charbon végétal est issu de la calcination, sans air et à haute température (600-900 °C), de bois ou de coques de noix de coco. Une seconde calcination, en présence de vapeur d’eau, d’air ou de gaz oxydants, augmente sa capacité d’absorption. On dit alors qu’il est « activé ». Le charbon « super-activé » a été calciné plus longtemps, ce qui augmente encore la surface d’absorption et donc son efficacité. Sur le même sujet [DIAPORAMA] On leur a piqué toutes leurs astuces ventre plat Les astuces anti-ballonnement des stars S’il est connu depuis l’Antiquité pour ses propriétés assainissantes, c’est en 1813 qu’un chimiste français démontre son action antipoison en avalant de l’arsenic enrobé de charbon, sans mettre en péril sa santé ! Quel charbon actif choisir ? On le trouve vendu sous forme de poudre ou de gélules. « Je préfère la poudre pure, active directement » indique Sarah Juhasz, ingénieur en génie biologique et naturopathe. « Les gélules sont formées d’enveloppes souvent à base de gélatine animale et d’additifs. On les garde en dépannage quand on n’est pas chez soi ». Concernant l’origine des bois (hêtre, bouleau, bambou…), « les effets sont différents selon les personnes. On peut en essayer plusieurs pour voir lequel nous convient le mieux », conseille la naturopathe. Comment ça fonctionne ? « Le charbon actif traverse le tube digestif en piégeant les substances indésirables, ajoute Sarah Juhasz. Gaz issus de la fermentation, résidus de pesticides, mauvaises bactéries, additifs, métaux lourds… sont alors éliminés dans les selles. » Il est donc conseillé en cas de diarrhées, ballonnements, gastro-entérite, brûlures d’estomac, intoxication alimentaire… « Il est efficace aussi contre la mauvaise haleine et aide à lutter contre l’excès de graisses dans le sang », ajoute l’expert. Et comme il absorbe les médicaments, il ne faut pas les prendre en même temps, mais 2 ou 3 heures après. Si vous prenez un médicament tous les matins, prenez le charbon activé à l’heure du déjeuner. Comment l’utiliser ? En cure de drainage à raison de 2 cuillerées à café diluées dans un grand verre d’eau ou un yaourt au soja, avant chaque repas, pendant 15 jours. « On peut aussi le prendre ponctuellement, après les fêtes par exemple, indique Sarah Juhasz, à raison de 1 cuillerée à soupe dans un grand verre d’eau le matin à jeun. » Comme le charbon végétal peut favoriser la constipation, on boit beaucoup en même temps. En cuisine, sans goût ni odeur, il colore les préparations : pains, macarons, glaces, pancakes, burgers… Une grande cuillerée de charbon en poudre suffit pour teinter 500 g de farine. A lire aussi:
Comment soulager les troubles digestifs avec les plantes
Charbon actif et contraception hormonale : attention, danger !
Le régime Fodmaps pour en finir avec les ballonnements
Inscrivez-vous à la newsletter Top Santé et recevez gratuitement votre livret de recettes minceur et gourmandes
Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Paf
Charger plus dans Actualités
Comments are closed.

LIRE AUSSI

Balla Gaye 2 : « Kouy Takk Guimb Ci Lamb Dji meunako Diangal Beuré»

Balla Gaye 2 rappelle et avertit ses adversaires sur sa position de la lutte sén&ea…