Accueil Actualités Estelle Lefébure, une maman complice mais « pas copine » : Ilona Smet se confie sur leur relation

Estelle Lefébure, une maman complice mais « pas copine » : Ilona Smet se confie sur leur relation

6 min temps de lecture
Commentaires fermés sur Estelle Lefébure, une maman complice mais « pas copine » : Ilona Smet se confie sur leur relation
0
58
C’est grâce à Ilona Smet, qu’Estelle Lefébure est devenue maman pour la première fois. Depuis, mère et fille ont noué une complicité à l’épreuve de tout. Une jolie relation sur laquelle les deux femmes se confient. Même chevelure blonde, mêmes yeux bleus, même sourire ravageur, même forme du visage. Pas de doute Ilona Smet est bel et bien la copie conforme de sa maman, Estelle Lefébure. Et elle a également choisi de marcher dans les pas de sa mère, en devenant mannequin. Une preuve de plus, s’il en fallait une, de leur proximité. Les deux femmes partagent tout. Si bien qu’Ilona Smet a souhaité réaliser les photos d’illustrations du dernier livre d’Estelle Lefébure. « On a toujours été très proches », confirme cette maman de trois enfants ce vendredi 6 décembre dans les colonnes de Madame Figaro. Et ce, même pendant l’adolescence d’Ilona Smet. Une période qui implique parfois de véritables ruptures. « Ce moment qui peut être compliqué pour les parents et les enfants », précise l’ex-compagne de David Hallyday, avant de se targuer : « On a réussi à ne jamais couper la communication ». La distance aurait pu mettre à mal cette relation. Que ce soit quand la grande sœur d’Emma Smet vivait à Los Angeles, ou maintenant, alors qu’elle habite en Suisse. Mais non. Cela semble inenvisageable pour les deux femmes. « Lorsque l’on se retrouve, c’est comme si on s’était quittées hier, on reprend tout de suite le fil de notre conversation », s’enthousiasme cette maman attentionnée. Une mère « très protectrice, sans pour autant être étouffante » Leur complicité est évidente. « Ma fille connaît tout de ma vie, et je connais tout de la sienne», assure Estelle Lefébure. Et la principale intéressée de surenchérir : « Ma mère a toujours été très protectrice, sans pour autant être étouffante. Je trouve qu’elle a trouvé la bonne distance». C’est-à-dire qu’elle l’a guidée, sans la contrôler. « Pendant mon enfance, mes parents étaient toujours là pour nous guider, ma sœur et moi. Pas pour nous contrôler. D’ailleurs, elle n’a jamais essayé de m’empêcher de faire des erreurs, et tant mieux », se vante Ilona Smet. Mais si elles noué une telle relation, elles ne sont en aucun cas « copines ». Estelle Lefébure y tient. « Je ne suis pas une mère-copine », clame-t-elle, avant d’expliquer : « Je reste dans mon rôle de parent, j’essaie de comprendre. Écouter est pour moi la chose essentielle. Je peux ne pas être d’accord sur certaines choses, mais ce n’est pas pour cela qu’il y aura une mésentente ». Et l’aînée de ses enfants n’est pas la seule à avoir ce type de relation avec Estelle Lefébure. C’est également le cas d’Emma Smet et de Giuliano Ramette. En tant que maman, il est hors de question pour elle de faire la moindre différence entre ses trois enfants. « Je suis la même avec mes trois enfants », tient-elle en effet à préciser. Il n’est d’ailleurs pas rare d’observer sur les réseaux sociaux de jolis moments de complicité avec Emma et Giuliano, au même titre qu’avec Ilona.
Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Zahara Ndiaye
Charger plus dans Actualités
Comments are closed.

LIRE AUSSI

Voici les 15 membres de Nio Lank arrêtés

Comme annoncé, plusieurs membres du collectif Ño Lànk Ño Ba&nt…