Accueil Actualités Hippopotame abattu à Kédougou: la carence des autorités Sénégalaises révélée

Hippopotame abattu à Kédougou: la carence des autorités Sénégalaises révélée

2 min temps de lecture
0
0
17

Ce dimanche 31 Mars 2019, un hippopotame a été abattu par un Français à Kédougou, à la demande du gouverneur de la région. Sous le prétexte qu’il causait des dégâts. Un acte qui a suscité une vive polémique.

En y regardant de plus près , le fait d’abattre cet hippopotame même s’il causait des dégâts, révèle en réalité la carence des autorités Sénégalaises dans la gestion des espèces animales protégées. En réalité ç’aurait été un pays où la faune est bien protégée, l’hippopotame, aurait été mis hors état de nuire, en le capturant vivant avec les moyens idoines. C’est dire, que l’abattre révèle un manque de moyens des agents du service des Eaux et forêts. D’autant plus que l’hippopotame est une espèce intégralement protégée au sens du code de la protection de la faune qui, en son article 27, prévoit des peines allant « de 1 à 5 ans pour quiconque abat volontairement des espèces intégralement protégées sans permis scientifique ».

aussi sur snap221: Vidéo – Cette jeune femme affole la toile avec son « leumbeul »

C’est l’occasion donc de poser un débat sur les réelles causes de disparition des espèces protégées au Sénégal.

Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Idy
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LIRE AUSSI

Paris : Moustapha Dieng un papa comblé !!!

Suivez feelingdakar sur : Suivez feelingdakar sur : DakarXibar avec …