Accueil Actualités Ivre sans boire une goutte d’alcool : oui, c’est possible !

Ivre sans boire une goutte d’alcool : oui, c’est possible !

4 min temps de lecture
Commentaires fermés sur Ivre sans boire une goutte d’alcool : oui, c’est possible !
0
17
Pendant 8 ans, un Américain s’est régulièrement fait arrêter pour conduite en état d’ivresse alors qu’il ne buvait pas une goutte d’alcool. Il souffrait en fait du syndrome d’auto-brasserie, une maladie digestive rare. Tout a commencé en 2011, lorsque cet Américain de 46 ans a suivi un traitement par antibiotiques. A l’issue du traitement, il s’est régulièrement mis à marcher en titubant, à chuter. Et il a même été arrêté pour suspicion de conduite en état d’ébriété, alors qu’il jurait n’avoir pas touché une goutte d’alcool. Son médecin et sa famille étaient persuadés qu’il buvait tout simplement en cachette. Sur le même sujet urticaire allergique 6 allergies aussi rares qu’étranges Tous les symptômes d’une alcoolémie extrême La vérité était beaucoup plus surprenante et inattendue. Les antibiotiques avaient permis à certains champignons et bactéries en fermentation dans l’intestin de se développer de façon désordonnée. Et à chaque fois que cet Américain mangeait une pizza, une portion de frites ou buvait un soda, les légions de bactéries transformaient consciencieusement les glucides en éthanol, entraînant tous les symptômes d’un taux d’alcoolémie extrême. Le syndrome d’auto-brasserie également appelé syndrome de fermentation intestinale est une maladie digestive rare et sous-diagnostiquée, comme l’expliquent les médecins de ce patient dans le BMJ Gastro-enterology. La maladie est liée à une accumulation de levure appelée Saccharomyces cerevisiae à l’intérieur des intestins. Ce champignon se trouve dans les féculents (pain, riz) et même dans certains compléments alimentaires (probiotiques). C’est cette même levure qui est utilisée dans l’industrie des boissons alcoolisées car elle peut créer de l’alcool à partir de sucres. Les analyses sanguines montrent un tel taux d’alcool dans le sang que les médecins peuvent soupçonner une alcoolémie majeure. Est-ce que ça se soigne ? Les scientifiques ne savent toujours pas exactement pourquoi le syndrome se déclenche tout à coup et n’ont pas encore développé un moyen fiable pour l’empêcher de se développer. Les patients atteints de la maladie se voient d’abord prescrire un traitement antifongique pour éliminer la levure, associés à des probiotiques afin de réintroduire de bonnes bactéries dans les intestins. Ils sont ensuite obligés de suivre un régime strict sans sucres, féculents ou alcool, afin de réduire les risques de fermentation involontaire.  
Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Abdou Faye
Charger plus dans Actualités
Comments are closed.

LIRE AUSSI

Cheikh Ahmadou Kara Mbacké lance le mouvement « Matlaboul Fawzeyni »

iGFM – (Dakar) – L’Ambassadeur international pour la paix, Cheikh Ahmado…