Accueil À La Une Johnny Hallyday: l’annonce, la guerre, l’apaisement… retour sur deux années mouvementées depuis sa mort

Johnny Hallyday: l’annonce, la guerre, l’apaisement… retour sur deux années mouvementées depuis sa mort

13 min temps de lecture
Commentaires fermés sur Johnny Hallyday: l’annonce, la guerre, l’apaisement… retour sur deux années mouvementées depuis sa mort
0
79
Le 6 décembre 2017, la France se réveillait et découvrait, par un douloureux communiqué de Laeticia, que Johnny Hallyday s’était éteint, à l’âge de 74 ans, des suites de son cancer la veille au soir. Deux ans après, retour sur les événements majeurs qui ont suivi cette fatidique journée.

L’annonce faite aux Français

C’est probablement pour les fans de Johnny le moment le plus terrible et le plus bouleversant, la lecture du communiqué de Laeticia annonçant la mort de son lion :« Johnny Hallyday est parti. Jean-Philippe Smet est décédé dans la nuit du 5 décembre 2017. J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant, c’est bien cela. Mon homme n’est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité. (…) Mon homme n’est plus. Le papa de nos deux petites filles,JadeetJoy, est parti. Le papa de Laura et Davida fermé ses yeux. (…) Nous pensons à lui si fort qu’il restera à jamais à nos côtés, aux côtés de ceux qui l’écoutent, le chantent et le chérissent depuis toujours. Johnny était un homme hors du commun. Il le restera grâce à vous. Surtout, ne l’oubliez pas. Il est et restera avec nous pour toujours. Mon amour, je t’aime tant. »

L’Union Sacrée

Dans un premier temps, c’est l’union sacrée dans le clan du chanteur. Le 9 décembre 2017, c’est une foule immense et incrédule qui se presse à Paris et devant l’église de la Madeleine pour dire un dernier adieu à celui qui vient de perdre son combat contre un cancer des poumons. En plus des innombrables fans du Taulier, tous les intimes de la star sont présents. Nicolas Sarkozy est là et le président Macron prononce un bouleversant discours qui marque les fans. David, Laura, Laeticia et ses filles semblent se soutenir dans l’épreuve et l’illusion se maintiendra jusqu’aux funérailles du chanteur à Saint Barthélémy deux jours plus tard.

La guerre est déclarée

Le 12 février 2018, changement de ton. L’actrice Laura Smet publie une lettre ouverte à son père. Et pour les fans c’est le choc, la fille de Johnny, tout comme David, annonce être déshéritée : « Cher papa, J’ai appris, il y a quelques jours, que tu avais rédigé un testament nous déshéritant totalement David et moi. Il y a encore quelques semaines, tu me disais à table : « Alors, quand est-ce que vous faites un enfant ? » Mais que vais-je pouvoir lui transmettre de toi, toi que j’admire tant ? » A demi-mots la fille du chanteur et de Nathalie Baye dessine le portrait d’une famille au sein de laquelle règne des tensions et des dissensions.« Tant de questions sans réponses. Toutes ces fois où on a dû se cacher pour se voir et s’appeler ! Il m’est encore insupportable de ne pas avoir pu te dire au revoir, papa, le sais-tu au moins ? Je t’entends papa, et moi, j’ai choisi de me battre. J’aurais préféré que tout cela reste en famille, malheureusement, dans notre famille, c’est comme ça…(…) Je t’aime Papa. Laura » Epaulée par son frère David qui devient dans sa plainte codemandeur, Laura dénonce le testament du Taulier. Entre Laeticia et les enfants naturels de Johnny, c’est une lutte sans merci qui se joue. Autant sur le terrain légal que dans le c…ur des Français, partagés entre l’affection pour les deux enfants du Taulier qu’ils ont vu grandir et sa veuve qui s’est tenue à ses côtés contre vents et marées pendant 22 ans. Quand la décision de justice américaine en faveur de Laura et David tombe, c’est pour Laeticia un coup de massue qu’elle n’attendait pas.

Le travail de mémoire

Malgré les guerres intestines qui dévorent la famille du chanteur, son absence se fait cruellement sentir. Depuis deux ans, les initiatives et idées se multiplient pour ne pas laisser la place à son absence. Ses albums Mon pays c’est l’amour en 2018 et l’album symphonique sorti en octobre 2019 battent des records de vente. Johnny n’est plus là mais les fans continuent à traquer le moindre signe. La Monnaie de Paris seule institution française habilitée à frapper la monnaie, s’apprête à mettre en vente d’ici quelques jours – à partir du 9 décembre – une série de pièces et de médailles à l’effigie du rocker. A cette consécration sonnante et trébuchante, on peut ajouter l’hommage rendu dimanche à l’Olympia ce 1er Décembre, cet endroit que Johnny considérait comme sa deuxième maison. C’est donc naturellement dans ce lieu de légende qu’à guichets fermés les fans se sont retrouvés pour la projection d’un film d’archives ainsi que d’extraits de concerts pour certains bourrés d’images inédites. Si pour l’heure le projet de spectacle musical l’Idole des jeunes est annulé faute de financement, il n’est néanmoins pas tout à fait abandonné, les producteurs espérant réanimer le projet pour février 2020. Enfin, et c’est probablement le projet le plus ambitieux, la veuve de Johnny dans l’entretien accordé au JDDs’est dite favorable à la création d’un Musée, affirmant même pouvoir apporter son « contenu ». Laeticia a justifié l’idée en expliquant que le chanteur enterré sur l’île de Saint Barth « est très loin » pour la majorité des fans. « Et si Paris lui consacrait un lieu pour que les fans puissent aller écouter sa musique, voir et toucher des choses ? ». Laeticia Hallyday s’est donné les moyens pour voir le projet se concrétiser en réunissant toute une collection. Elle a selon ses propres mots « racheté des choses à des fans ». « Lui ne gardait rien, il donnait tout, a-t-elle expliqué. Il y a toute la carrière de mon mari, tout est répertorié. »

L’apaisement

Récemment Laeticia a pris un virage à 180° en proposant au mois d’octobre à David et Laura, un traité de paix. Quitte à faire ce à quoi elle s’était toujours refusée jusqu’alors : des compromis. « Johnny est parti il y a deux ans. Il nous manque, à tous. Rien n’apaisera notre peine mais le temps de la paix est venu. Je ne doute pas un instant que nous y parviendrons tous. J’espère que ça va se faire, que mes filles vont pouvoir retrouver leur frère et leur s…ur. On a tous besoin de se reconstruire« , confiait-elle dans les colonnes du Journal du Dimanche du 1er décembre dernier. Une nouvelle audience aura lieu le jeudi 12 décembre devant la cour d’appel de Nanterre. Elle pourrait être décisive et enfin mettre un terme définitif à la guerre familiale autour de l’héritage du Taulier. Deux ans après sa mort, il serait temps non ?
Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Khady Fall
Charger plus dans À La Une
Comments are closed.

LIRE AUSSI

Courtisé par le Mali, Aboubakary Koïta déclare sa flamme à l’équipe nationale du Sénégal

The post Courtisé par le Mali, Aboubakary Koïta déclare sa flamme à l’équipe nationale du …