Accueil Actualités Papillomavirus : la HAS recommande le vaccin pour les garçons

Papillomavirus : la HAS recommande le vaccin pour les garçons

3 min temps de lecture
Commentaires fermés sur Papillomavirus : la HAS recommande le vaccin pour les garçons
0
55
La Haute autorité de santé (HAS) souhaite que les garçons de 11 à 14 ans soient vaccinés contre la papillomavirus, avec un rattrapage possible pour tous les adolescents et jeunes adultes de 15 à 19 ans. En France, le vaccin contre le papillomavirus humain (HPV) est recommandé pour les filles de 11 à 14 ans (avec un rattrapage jusqu’à 19 ans) et les jeunes hommes ayant des relations sexuelles avec les hommes (HSH) pour prévenir l’apparition de cancers du col de l’utérus, de la vulve, du v***n et des cancers anaux. Mais aujourd’hui, la Haute autorité de santé (HAS) souhaite que cette vaccination soit élargie à tous les garçons de 11 à 14 ans. Sur le même sujet GettyImages-977608894.jpg Papillomavirus : se vacciner éviterait 92% de cancers Cancer de la gorge : une lente épidémie Depuis quelques années, les médecins observent une lente épidémie de cancers de la sphère ORL, aux Etats-Unis et dans des pays d’Europe du nord. Ce type de cancer augmenterait en raison d’infections provoquées par les papillomavirus. Et près de 25 % de ces cancers provoqués par les HPV surviennent chez les hommes. « Si à ce jour il est recommandé de vacciner les jeunes filles et les HSH, qui continuent d’être les plus affectés par les maladies liées aux papillomavirus, une vaccination élargie à tous les hommes, quelle que soit leur orientation sexuelle, bénéficierait non seulement à leur santé, en les protégeant directement, mais améliorerait aussi la protection des jeunes filles non vaccinées » souligne la HAS dans un communiqué. Un rattrapage jusqu’à 19 ans La HAS souhaite ainsi recommander la vaccination des garçons de 11 à 14 ans avec un rattrapage possible pour tous les adolescents et jeunes adultes de 15 à 19 ans. Cette recommandation provisoire est soumise à consultation publique sur le site de la HAS jusqu’au 27 novembre prochain. Tous les acteurs concernés par la politique vaccinale sont invités à donner leur avis. La Haute autorité rappelle qu’en Europe, une quinzaine de pays ont déjà mis en place une vaccination universelle contre les HPV pour les deux sexes.  
Charger plus d'articles similaires
Charger plus de Abdou Faye
Charger plus dans Actualités
Comments are closed.

LIRE AUSSI

Cheikh Ahmadou Kara Mbacké lance le mouvement « Matlaboul Fawzeyni »

iGFM – (Dakar) – L’Ambassadeur international pour la paix, Cheikh Ahmado…